Pression Live show privé à Paris, 31 Maggio 2011 – de Janluka

Paris, 31.5.11

A partir de 4 Accueil, après la journée précédente a vécu très intensément. Rome, heures 5,15, L'aéroport de Ciampino, le vol à destination de Paris est d'embarquement, quelques réflexions au moment du départ, et tout se passe bien jusqu'à l'arrivée en ville. Je n'ai aucun moyen d'entendre Claudio, con il quale ci si organizza per il concerto e per la notte.. Le déjeuner et le moyen rapide, au Casino. Ore 14, c’è già qualcuno in fila.. répond également à Jane, la ragazza francese che mi ha regalato il suo secondo ticket per assistere al concerto.. Longs délais d'attente, mais calme, les premiers à arriver a été Derrick de la bande, comme toujours. rite Salutations, une belle “see you later..” et, da svariati taxi arrivano gli altri dipendenti della band ma del ‘principale’ même l'ombre. Les gens commencent à augmenter, très différente de concerts d'autres, cependant, est que, a differenza dei ‘freddi’ et méfiant anglais, lì c’era molto dialogo.. Puis, Claudio et la fille, d'entrée à court et devrait seulement. Ensuite, un entretien avec un journal français et la première surprise.
De Premeti que l'entrée dans le concert a été configuré pour envoyer un e-mail, dans la succession, billets d'entrée. Comme de nombreuses extractions ont été réalisées à proximité de concert, nombre de billets n'ont pas été envoyé à l'adresse, et des accords avec l'organisation, auraient une valeur, même e-mail le tirage au sort a eu lieu. Au lieu de cela, il se ravisa Pression Live, Toutefois, l'accès que par ceux qui avaient reçu les billets à la maison. Et à partir de la première, nous nous trouvons à la fin de la queue. Troviamo il modo per avere il ‘cambio’ billet par la poste, nel frattempo arrivano Daniela e Patrizia e insomma sembra che tutto si sia risolto.. :)

Nous entrons, gadget de livraison, et immédiatement, via, rang, à droite, avec Claudio et Claudia, tandis que Danny et Patty sur le côté gauche. Il ya un groupe jouant un Jamsession funk Nice, intéressant, ma forse un pò troppo alto il volume.. Le concert commence, Jay en k-way verde (les mêmes Mantova) qui a été la sueur il suffit de voir, molto ‘sprizzino’, sous la forme, reposé, avec la version bande “jeu facile, sono quattro gatti..”), le public qu'il est parfois très froid, dans les tribunes et semblait ennuyé par 5-6 fila non c’era molto movimento.. Le concert si vous avez vu tous les (Vous pouvez le voir ici: https://www.facebook.com/note.php?note_id=10150204356357295), peu à dire, personalente pensé à quelque chose de plus acoustique, plus expérimental, mais n'a pas dit, particulier, con meno fretta e meno voglia di ‘andamosene..’. Si, malheureusement il n'y avait pas tout ce qui participe à d'autres clubs plus modestes que j'avais vu. Si, d'accordo, nous étions en Angleterre, mais quel sens faut-il offrir des chansons de style stade dans les arrangements (et une longue durée-) de même un millier de personnes dans le hall?.. Probablement pas la volonté de proposer, di divertirsi.. Comment dire: non c’è stato alcuno sforzo di ‘ora esageriamo’, et Dieu merci il y avait la moitié de la moitié Kronenbourg.. Maintenant, n'était pas une catastrophe, absolument, sûrement l'ingénieur du son est maintenant à la retraite, Mais le groupe, et, qu'il ya. Répétez, mon seul “regret”, en dehors de la durée de l'ensemble (1h 15m), n'a pas été voir un peu de l'improvisation.

Setlist:
Rock Star Dust Light
Little L
Canned Heat
Love Foolosophy
Travelling Without Moving
All Good In The Hood
Alright
Deeper Underground
Blanc Knucle Tour
Encore: Cosmic Girl

Fin de la nuit, Il a couru dehors et «faux’ les coulisses, Jay avec seulement une version de marionnettes qu'il a fait avec photos avec les fans derrière le logo de la bière, une tristesse impressionnante.

Bien, J'ai alors j'étais émotionnellement plus de poids, ma.. Rendez-vous à la prochaine!.. :)