Algida Cornetto Free Music Festival, Naples 17 Juillet 2005 – d'Enos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ciao a tutti parti du peuple,

La nuit dernière était incroyable, folle, absurde… par lasciarme vraiment sans voix!!

Première journée a été longue: quittent la maison 12.30, une rencontre avec Stephen et Louise et directement dans le centre, de la magnifique Piazza del plébiscite, magique cadre digne d'une nuit si spéciale!!

Rencontrez nouvellement arrivés et Gianluca et Francesca, après avoir mangé une bouchée, Nous partons à la recherche du passage pour les frontstage (il n'était pas clair, qui consistait à livrer!)! Rencontrez Janluca, Luke et sa petite amie, passer quelque temps ensemble… examen, il me rappelle le concert à Naples 2002: Encore une nuit magique sous le ciel de Naples! Malheureusement cette fois, nous étions un peu éloignés en raison de la passe et la division en secteurs, mais nos yeux se croisent tant de fois vous pouvez dire que nous avons vécu ensemble, même ce soir! Enfin, la queue pour passer la loi, avec son cousin Gigi… ils peuvent voir comme à chaque instant!

Enfin, nous passons le col, nous entrons dans notre secteur et, Après avoir reposé sa poitrine à la grille, Maintenant, déroulez notre drapeau: le drapeau tricolore avec le centre Bufaletto (artwork mythique est Stefano!), identique à celle lancée à Palerme en Jay 2003 et ont emporté avec eux…

Le concert commence, se succèdent sur scène noyaux (vraiment bon!), un nouveau groupe dont je ne me souviens plus du nom, l'US3 (révélation dela soirée, acid jazz par la peur!!!), Irene Grandi (…), Morcheeba (talentueux!), Joss Stone (belle et aguichante! une note: le bassiste est un monstre, xkè mais ne joue pas avec nous?!?) et enfin, tous 00.30 à propos de, monter sur scène Jamiroquai!!

La place était bondée, le tout dans un ferment et la fatigue d'un jour de long, n'avait pas réussi à éteindre tout notre enthousiasme… plutôt! ”Naples, bien de revenir ici!”: Jay sauts gauche et à droite, comme d'habitude, visiblement enthousiastes à l'idée de chanter devant une mer de personnes! Le seul défaut de la soirée était le temps que vous avez donnée à Jamiroquai: trop peu, Beaucoup trop peu… peut-être le nombre de groupes qui les ont précédés était excessive: pour la charité, une belle soirée de la musique, mais peut-être nous avions besoin de fixer les choses mieux…

Ce sont les pièces que le groupe a joué:

  • Canned Heat
  • Space Cowboy
  • Cosmic Girl
  • Révolution 1993
  • Little L
  • Feels Just Like It Should
  • Use The Force
  • Seven Days in Sunny June
  • Love Foolosophy
  • Alright
  • Virtual Insanity
  • Deeper Underground

Nous étions près de la scène avec ses yeux grands ouverts, la recherche de toutes les émotions: Jay a consacré beaucoup de regards, de sourires… et, Lorsque nous avons montré notre drapeau, Nous avons souri et dit: ”Qu'est-ce qu'un drapeau Nice!”!

Ah!, Puis, quand il a annoncé le morceau ”Revolution 1993” de la première ligne a lancé un cri de joie qui a attiré son attention: Nous avons regardé surpris et amusé!!

Ragazzi, C'était un concert merveilleux, mon album live tiers par Jamiroquai, My Magic troisième soir!

Il était aussi et surtout, merci à mes compagnons de voyage: Luisa – patience et d'endurance que vous aviez!); Stefano – m'accuser de sectarisme, Mais vous n'êtes certainement pas moins!!; Gianluca – trop pauvre malade, mais au prochain concert vous le souhaitez dans la première rangée!; Francesca – Vos belles paroles n'ont pas besoin de toute addition: nos merveilleux amis de la musique et les voyages lointains! Je t'aime!; Outre Janluca, Luke, fille, Gigi, Cousin, Raymond, garçons Pouilles, les filles à côté de nous… merci tout a été particulière pour vous! Un dernier merci pour le caméraman qui a repris de nombreuses fois pendant le spectacle!

Funk vous tous parti du peuple!